Connect with us

Divers

Les différentes étapes de l’usinage de précision

Published

on

pièce mécanique de précision

Du secteur automobile aux industries lourdes, les pièces mécaniques sont omniprésentes dans notre quotidien. Elles servent aussi grandement dans le milieu médical. Dans cet article, nous vous permettons de comprendre le processus de fabrication de ces pièces en 4 étapes.

La modélisation

Pour fabriquer une pièce mécanique de précision, la première étape est la modélisation de la pièce à usiner. Il s’agit d’avoir une représentation globale de la pièce que l’on souhaite obtenir. L’expert en usinage utilise alors un plan 2D ou 3D pour modéliser chaque pièce. En principe, la modélisation permet au commanditaire de vérifier la conformité avec son cahier des charges. Pour dire que c’est une étape indispensable avant la fabrication de la pièce mécanique.

Il faut aussi noter que c’est à partir de la modélisation que le professionnel choisit les outils et les procédés à utiliser pour l’usinage.

Le choix de l’outillage et des procédés d’usinage

Grâce aux plans 3D réalisés lors de la modélisation, il est maintenant possible de choisir les outils et les procédés d’usinage à mettre en place. En fonction de la matière et du type de pièce à usiner, le choix sera plus ou moins différent. De même, il peut aussi dépendre de la difficulté de réalisation.

À titre d’information, il existe 4 procédés d’usinage différents pour fabriquer une pièce d’usinage de précision. Certaines opérations utilisent principalement un système numérique automatisé afin de gagner en productivité, surtout pour la production des pièces en série.

La fabrication de la pièce

La prochaine étape consiste à fabriquer les pièces mécaniques en fonction des précédentes phases. Pour cela, les différentes techniques utilisées sont :

– Le fraisage : un procédé très courant qui permet de retirer le surplus de matière sous forme de copeaux. Il procède grâce à 2 mouvements dont la rotation de l’outil de coupe et l’avancement de la pièce à usiner.

– Le tournage : très utilisée en usinage de précision, cette technique consiste à créer des formes cylindriques et sphériques à l’aide d’un outil de coupe spécifique. Cet outil reste statique pendant que la pièce effectue des mouvements de rotation.

– L’électro-érosion par fil : ce procédé est caractérisé par sa capacité d’usiner tous les matériaux conducteurs de l’électricité. Il s’agit d’une technique d’usinage par fil qui sert surtout à enlever de la matière grâce à une décharge électrique.

– La rectification : dernière technique d’usinage, la rectification est le procédé qui permet d’affiner les tolérances de réalisation de la pièce usinée. Pour ce faire, elle utilise un outil appelé meule abrasive. La technique a pour principal intérêt de créer une précision de l’ordre de quelques microns. Les pièces usinées sont alors d’une précision qui se rapproche de la perfection.

Le contrôle de qualité

Une fois la pièce usinée, la dernière étape consiste alors à contrôler sa qualité. Il s’agit certainement de la phase la plus stressante et qui requiert le plus d’attention. Lors du contrôle de qualité, il faut nettoyer et inspecter chaque pièce afin de s’assurer qu’elle ne comporte aucun défaut de fabrication.

C’est pendant cette étape que l’équipe garantit la grande précision des pièces fabriquées. À noter que les pièces mécaniques de précision ne doivent présenter aucune faille, même minime. Il est ainsi indispensable de respecter chaque étape de la fabrication afin d’assurer leur qualité et leur perfection.

 

Continue Reading

Divers

Brand marketing : retour sur la stratégie marchande qui perdure !

Published

on

By

Brand marketing

Le brand marketing (ou branding) est intrinsèquement lié aux priorités des start-up et des projets commerciaux. Il sert à mettre en évidence une marque et à la faire exister à travers une identité visuelle, sonore, etc. De ce fait, inutile de signifier à quel point l’importance de cette stratégie est capitale.

Internet marque un tournant décisif dans l’histoire de la trame commerciale à laquelle on s’est habitué au fil des générations. Par conséquent, le management de marque a été vulgarisé au point de connaître un essor extraordinaire. Aujourd’hui, il est mêlé aux nouvelles technologies et s’aborde comme point essentiel de l’impulsion commerciale.

Cet article retrace l’origine du brand marketing, ses différents aspects et son indispensabilité.

Comment le concept de branding se conçoit-il ?

La popularité des grandes sociétés mondiales recèle un secret des plus banals : le brand marketing. Ce terme inclut l’ensemble des actions visant à façonner l’identité propre d’un produit ou d’une organisation donnée. Ainsi, de nombreuses méthodes utilisées notamment par une agence Web, dont l’infographie digitale, qui servent à la création de valeur s’affilient au branding. Mais avant de devenir un must du secteur commercial, la notion ci-étudiée est née dans un contexte tout autre.

En effet, le mot « branding » provient de l’époque antique, 300 av. J.-C. À l’origine, le terme étymologique « brandr » avait le sens du mot « brûler ». Il fut ensuite usité des siècles durant par les fermiers qui pratiquaient le marquage au fer. C’était une pratique consistant à marquer le bétail au fer rouge pour indiquer son appartenance. Ainsi s’acheminèrent les concepts de logo et de brand marketing qui seront désormais inséparables.

Le brand marketing passa du « visage de l’entreprise » au message émotif, responsif et proactif. Il devint ainsi une stratégie à plus grand impact. Il convient, pour la mettre en place, d’avoir une vision claire sur les composantes à travers lesquelles elle s’identifie. De quoi redécouvrir l’importance du storytelling au sein d’une entreprise.

Quels sont les éléments composant le brand marketing ?

Le brand marketing se construit sur un certain nombre de fronts. Cela lui permet de mettre en exergue des valeurs, un style et un particularisme propres. Dès lors, le processus de gestion de marque et son « mode de vie » s’enclenchent :

  • L’image visuelle de la marque est l’un des premiers éléments pris en considération. À ce niveau, le branding consistera à créer une charte graphique qui dénote l’identité de la marque. De ce fait, il façonne le logo, les couleurs et la typographie de l’entreprise. Cela lui permettra de renvoyer un message ou de se rendre reconnaissable à travers un objectif.
  • L’identité sonore. Au demeurant, la représentation sonore s’ancre davantage dans l’esprit de la cible. Cela justifie l’importance du nom, de l’expression, du slogan ou de la formule qui se rattache à la marque. Le branding travaille cet axe distinctif afin de l’inscrire aisément dans l’univers du client. Le son et la voix, se propageant beaucoup plus rapidement que la représentation graphique, sont plus nécessités qu’options.
  • Pour le management de marque, le produit ou le service sont des axes à considérer. Cela en fait des composantes du brand marketing. En effet, elles reflètent la qualité et les valeurs dont l’entreprise se porte garante. Ainsi, c’est un vecteur décisif et non négligeable. Le branding d’un produit consiste en la gestion de son prix et de sa qualité. Son quotient d’innovation, les services et la communication sont aussi pris en compte. Tous doivent être conformes aux principes arborés par la société.
  • Le canal de diffusion est impliqué dans le branding du moment qu’il entretient un objectif publicitaire. D’où la nécessité de recourir aux médias qui monopolisent de fortes audiences : télévision, radio, magazine, internet, etc. Toutefois, dans la mesure où la réputation peut constituer un facteur compromettant, un choix judicieux s’impose. Par exemple, évitez les médias qui ont des idéaux opposés à ceux véhiculés par la marque.

Par ailleurs, d’autres composantes sont toutes aussi importantes, comme le storytelling. Pour sa part, il décrit l’expérience et l’histoire de l’entreprise et s’avère utile pour fidéliser les prospects.

Quelles fonctions optimisent le potentiel du brand marketing ?

Afin de mener à bien une stratégie de branding, la maîtrise des composantes n’est qu’une étape. Elle constitue d’ailleurs un maigre atout dont la concurrence peut également se vanter. Ainsi, on distingue certaines fonctions phares qui permettent à une entreprise de se démarquer.

La première fonction est celle dite aspirationnelle. Elle réunit les arguments de vente, les prises de position, les valeurs qui motivent l’acheteur à aller vers une marque. Elle permet de déterminer et d’optimiser les éléments accrocheurs qui fidélisent la base clientèle. Par la fonction aspirationnelle, l’entreprise améliore donc ses chances d’être acceptée par le public.

La fonction relationnelle est la deuxième du brand marketing. Elle exploite les motifs qui permettront au client de s’identifier à la marque ou au produit. À cet effet, le style de vie de la cible est dûment étudié afin de créer des caractéristiques converses. Pour réaliser cette analyse, la communication marketing est un impératif, et encore plus dans le cadre d’une transition numérique.

Et enfin, la fonction transactionnelle. Le branding concourt à rassurer le consommateur pendant son cycle d’achat. Tout d’abord en simplifiant la timeline d’acquisition, ensuite en garantissant une qualité qui satisfait à ses attentes.

Quels sont les enjeux qui marquent l’importance du brand marketing ?

L’importance globale du brand marketing se résume à faire connaître une marque. Néanmoins, il est difficile de survoler tous les avantages connexes occasionnés par un tel état de choses.

En effet, les bénéfices du brand marketing s’étendent à divers endroits. En entreprise, il favorise la mobilisation des capitaux et du financement, étant donné que les investisseurs gagnent en confiance. Sans parler des marges bénéficiaires octroyées, il permet à l’entreprise de s’illustrer de façon notoire. Cela est utile pour le moral des employés et pour la monopolisation des actifs qualifiés. Conséquemment, l’entreprise acquiert une valeur sûre sur les marchés professionnel et commercial.

À l’endroit du consommateur, le brand marketing favorise un lien de confiance avec la marque de l’entreprise. De quoi attirer des clients fidélisés et des ambassadeurs de marque influents et dévoués. Avec un branding bien outillé, la provenance d’un produit, son histoire et ses qualités sont aisément reconnues de tous. C’est également une stratégie qui valorise le client.

En somme, c’est l’astuce toute désignée pour les organisations dont les projets reposent sur l’exploitation de marque. Nous vivons une époque où le produit ne vit plus que par sa marque. On comprend que le brand marketing soit devenu redoutable.

Continue Reading

Divers

L’art du design architectural

Published

on

By

L'architecture

L’architecture design, bien plus qu’une simple organisation de matériaux, incarne l’alliance parfaite entre la créativité artistique et la fonctionnalité pragmatique. Au cœur de cette discipline se trouve la capacité à transformer des espaces en œuvres d’art vivantes, où chaque élément raconte une histoire unique. (suite…)

Continue Reading

Divers

Guide sur la photographie de mariage

Published

on

By

photographie mariage

La photographie de mariage est bien plus qu’une simple capture d’images. C’est une chronique visuelle des moments précieux et émouvants d’une journée spéciale. En tant que photographe de mariage, il est essentiel de comprendre les tenants et aboutissants de cette forme d’art afin de capturer chaque instant avec émotion et authenticité. (suite…)

Continue Reading

Copyright © 2022