Connect with us

Maison

Pourquoi souscrire une assurance responsabilité civile et décennale ?

Avatar

Published

on

Pourquoi souscrire une assurance responsabilité civile et décennale ?

Le secteur du bâtiment est l’un des secteurs qui ne sont pas dénués de risque. En effet, des dommages peuvent apparaître au cours des travaux ou après leur réception. Or, la réparation de ces dommages peut être coûteuse. Dans la plupart des cas, elle est à la charge de l’entreprise qui effectue les travaux. Ainsi, pour éviter de dépenser beaucoup d’argent pour la réparation, il est conseillé de souscrire une assurance dédiée aux entreprises de construction. D’ailleurs, il existe plusieurs types d’assurance pour les constructeurs. L’assurance responsabilité civile et décennale est l’une d’entre elles. Pourquoi y souscrire ?

Souscrire une assurance responsabilité civile et décennale parce que c’est obligatoire

Il est fortement conseillé de souscrire une assurance responsabilité civile et décennale, car elle est obligatoire pour tous les intervenants dans une construction. Il s’agit des maîtres d’ouvrage (architectes, entrepreneurs, …), des constructeurs non-réalisateurs, des personnes intervenants dans la vente de l’ouvrage après la construction, et des maîtres d’œuvre (maçons, menuisiers, …). Elle doit être souscrite dès le début du chantier et valable pendant 10 ans après la réception de l’ouvrage.

Ainsi, tous ces intervenants sont obligés de souscrire une assurance responsabilité civile et décennale. Sachez qu’en cas d’absence de souscription, vous êtes sanctionné par la loi lorsque vous commencez la réalisation d’un ouvrage. Vous pouvez voir sur ce site les différents types de sanctions dans une telle situation.

Pour couvrir les dommages après la réception des travaux

L’assurance responsabilité civile et décennale a une durée de validité de 10 ans. Elle couvre tous les sinistres qui peuvent apparaître sur l’ouvrage après sa réception officielle. En effet, elle couvre les dommages de construction ou les vices qui affectent la solidité de l’ouvrage ou qui le rendent impropre à sa destination. C’est le cas par exemple après un effondrement et que la maison devienne inhabitable.

En outre, cette assurance couvre les sinistres qui surviennent sur les équipements indissociables au bâtiment. C’est le cas pour la pompe à chaleur, les canalisations encastrées ou le chauffage central. Comme le constructeur souscrit une telle garantie, c’est la compagnie d’assurance qui prend en charge les coûts de la réparation. Toutefois, cette garantie concerne uniquement les gros ouvrages tels que la toiture, les murs et la charpente. Mais elle ne couvre pas les désagréments d’ordre esthétique comme sur cette page.

Pour garantir la fiabilité de l’entreprise de construction

La souscription à une assurance responsabilité civile et décennale est un moyen qui vous permet de montrer la fiabilité et la crédibilité de votre entreprise. En effet, c’est la preuve du sérieux de votre entreprise vis-à-vis de vos clients. Il s’agit alors d’un excellent moyen pour rassurer ces derniers et les inciter à vous confier leur projet. C’est aussi un document qui atteste la promesse de la qualité de votre travail. Dans ce cas, avant de commencer des travaux de construction, n’oubliez pas de vous souscrire une telle assurance. Mais à part celle-ci, il existe encore d’autres types d’assurances que vous devez souscrire en tant qu’une entreprise de construction. Visitez ce blog pour voir les différents types d’assurance indispensables pour les constructeurs.

Continue Reading

Maison

Travaux de toiture : que dit la loi ?

Avatar

Published

on

By

Travaux de toiture : que dit la loi ?

Vous n’y pensez peut-être pas au premier abord, mais un toit est plus qu’une simple couverture pour votre maison. Il fait également partie de sa structure, de sorte que lorsque vous effectuez des réparations ou des améliorations sur votre toit, cela peut avoir des conséquences juridiques si ce n’est pas fait correctement. Nous sommes là pour vous aider. Lisez ce qui suit pour savoir quels types de travaux de toiture vous devez signaler à votre mairie et pourquoi vous devez obtenir les autorisations nécessaires avant de procéder à des travaux sur votre propriété.

Quels types de travaux de toiture devez-vous signaler à votre conseil ?

Avant d’entreprendre des travaux de couverture, vous devez savoir que la loi exige que vous signaliez vos projets à votre conseil d’administration avant que le couvreur ne démarre les travaux sur le chantier. C’est aussi pareil si vous vivez à Bièvres. D’ailleurs, les couvreurs à Bièvres vous le diront si vous les solliciter pour des travaux de toitures. Cela est dû au fait que :

  • Les travaux de toiture impliquant le remplacement d’un toit,
  • Les travaux de toiture impliquant la réparation ou le remplacement des matériaux de toiture,
  • Les travaux de toiture impliquant l’installation de panneaux solaires.

Avez-vous besoin d’un permis de construire pour des travaux de toiture ?

Les travaux de toiture sont une activité de construction et peuvent donc nécessiter un permis de construire. Les travaux de toiture peuvent être classés comme mineurs ou majeurs en fonction de l’ampleur des travaux.

  • Travaux de toiture mineurs (toitures) : Il s’agit généralement de remplacer les couvertures de toit existantes telles que les tuiles, les tôles d’acier et la membrane ; de réparer les tuiles endommagées ; d’ajouter des couches supplémentaires de bardeaux sur les toits existants ; d’installer de nouvelles gouttières et de nouveaux tuyaux de descente.
  • Grands travaux de couverture (toitures) : Ils comprennent la dépose d’un ou de plusieurs toits sur l’ensemble d’un bâtiment, y compris les murs qui le soutiennent et les vérandas ou abris pour voitures attenants ; l’installation de nouveaux panneaux de revêtement, de sous-couches/membranes s’ils ne sont pas déjà présents dans la structure actuelle de votre maison.

Vos travaux de toiture nécessitent-ils des autorisations spécifiques ?

Bien que la loi ne vous oblige pas à obtenir un permis si vous effectuez vous-même vos travaux de toiture, il est bon de le faire. Le permis de construire garantit que votre projet respecte les règles de votre municipalité et vous protège en cas de litige.

En outre, si vous engagez un entrepreneur pour effectuer tout type de travaux de rénovation dans votre maison (y compris la toiture), il devra également demander un permis de construire.

Si un entrepreneur travaille sur votre maison, vous avez des droits et des responsabilités

Avant d’engager un entrepreneur, il est important de savoir quels sont vos droits et vos responsabilités. Si vous allez travailler avec un sous-traitant ou un entrepreneur indépendant, il y a des considérations juridiques qui doivent être abordées avant le début des travaux. Dans certains cas, l’embauche d’un travailleur sans permis ou sans assurance peut entraîner des blessures graves ou des dommages matériels.

Que devez-vous donc savoir ? Voici quelques éléments à garder à l’esprit tout au long du processus :

  • Vérifiez les références ! Ne vous contentez pas de les croire sur parole – demandez si d’autres personnes ont déjà fait appel à eux et si elles ont été satisfaites de leur travail. Il est également utile (et recommandé) de visiter les chantiers sur lesquels ils ont déjà travaillé afin de voir de première main comment ils se comportent sur le site !
  • Posez des questions sur la couverture d’assurance ! C’est important parce que si quelque chose arrive pendant qu’un entrepreneur fait son travail à la maison, il devrait y avoir une couverture disponible par les polices d’assurance respectives des deux parties quand quelque chose d’inattendu se produit pendant les activités de construction/rénovation, comme les services d’élimination des moisissures effectués par des entrepreneurs qui se spécialisent dans l’élimination des murs moisis des maisons construites il y a des décennies sans systèmes de ventilation appropriés installés sous les planchers, ce qui mène directement aux sous-sols où l’humidité a tendance à s’accumuler avec le temps, créant des conditions idéales pour la croissance de divers types de champignons, y compris la moisissure noire qui peut provoquer des réactions allergiques chez les personnes vivant à proximité. »

Continue Reading

Maison

Guide de nettoyage de la cheminée électrique

Avatar

Published

on

By

Guide de nettoyage de la cheminée électrique

Vous venez d’acquérir une nouvelle cheminée électrique, et vous prenez désormais du plaisir à l’utiliser au quotidien. Outre son côté décoratif qui peut servir tout au long de l’année, la plus grande particularité de la cheminé électrique, reste son efficacité pendant les périodes hivernales. Ainsi, on peut passer nos soirées bien confortablement dans un fauteuil, tout en profitant de l’aspect visuel et très bluffant des flammes, avec une chaleur ambiante qui vient caresser notre peau. A l’instar de la cheminée à bois traditionnelle, cette alternatif électrique apporte beaucoup de bienfait. En premier lieu, on cite cette ambiance chaleureuse et conviviale qu’elle confère à la pièce.

A l’inverse de son ancêtre, elle ne nécessite pas beaucoup d’entretien et de maintenance, comme le ramonage des circuits, ou le stockage quotidien du bois. C’est d’ailleurs pour cela, cet appareil d’appoint est capable de durer dans le temps, et vous offrir un fonctionnement optimal. Toutefois, il n’empêche qui faut également en prendre soin, afin de le maintenir dans un bon usage. Voici ici, le guide sur l’entretien de la cheminée électrique. Découvrez les règles de base à respecter pour nettoyer cet appareil de chauffage en toute sécurité, ainsi que les étapes à suivre pour garantir une bonne maintenance. A vos chiffons, c’est parti.

Les règles de bases pour bien entretenir une cheminée électrique

Prendre note de la notice d’utilisateur

Avant toute chose, il est toujours bien de chercher à connaître l’avis et les recommandations du fabricant du produit que nous avons à disposition. Voila pourquoi vous devez vous référer à la notice d’utilisation de votre cheminée électrique. Dans ce petit livret, vous connaîtrez toutes les prescriptions concernant l’usage et l’entretien de votre appareil de chauffage. En plus, étant donné qu’il existe plusieurs différences entres les modèles de cheminées électriques, il convient alors de savoir les instructions du fabricant, car elles sont dignes d’une totale fiabilité de sa part, concernant la machine de chauffage que vous avez choisie. Si vous avez perdu la notice, consultez en ligne le site internet du fabricant, et recherchez la référence de votre produit. Consultez cet article, pour connaître les raisons valables d’un bon entretien de chauffage électrique.

Les règles pour assurer un bon entretien de sa cheminée électrique

Même si nous remarquons plusieurs différences entre les cheminées électriques que nous retrouvons sur le marché, il n’empêche qu’il y a des bases communes que nous pouvons respecter pour bien entretenir son appareil de chauffage.

Déjà, il est impératif de débrancher sa chemine électrique pendant que le moment de nettoyage. C’est une étape nécessaire pour la sécurité. Ensuite, donnez assez de temps à la machine, de pouvoir refroidir avant de procéder à son entretien. Ici, découvrez comment fonctionne une cheminée électrique.

Comment dépoussiérer la cheminé électrique ?

Il est important de dépoussiérer son appareil de chauffage. C’est une action à faire une fois par semaine, comme le reste de votre mobilier. Ainsi, la poussière sera vite éjectée, et les saletés ne pourront pas s’installer dans les circuits électroniques et dans le mécanisme. Pour dépoussiérer la cheminée, il vous faudra un chiffon microfibre très légèrement humidifiée, pour nettoyer l’enveloppe de l’appareil.

Surtout, évitez de faire des appuis sur la vitre de séparation, car ce composant est très fragile. Pour notre dernier conseil, nous vous recommandons la non-utilisation des produits chimiques. En effet, les produits abrasifs peuvent détruire le design de votre cheminée électrique. Non seulement vous devez préserver son fonctionnement, vous devez aussi préserver son aspect esthétique. Retrouvez sur ce site, d’autres informations très importantes sur les cheminées électriques, ainsi que des comparatifs.

Continue Reading

Maison

Pourquoi acheter un robot patissier KitchenAid ?

Avatar

Published

on

By

Pourquoi acheter un robot patissier KitchenAid ?

KitchenAid n’est plus une marque d’électroménager à présenter. Ayant fait son apparition depuis plus d’un siècle, cette enseigne a su se démarquer de la concurrence, en proposant des articles de qualité aux consommateurs. Plus encore, elle a su gagner en popularité, uniquement sur sa force, et son ingéniosité. Plus encore, KitchenAid est particulièrement reconnu, dans l’univers de la conception, et de la vente des robots de cuisine. Outre les divers appareils dans le domaine, c’est le robot pâtissier qui est le Bestseller des ventes de l’entreprise. Si vous ne savez toujours pas quel appareil de cuisine acheter, autant miser sur la marque KitchenAid. Dans cet article, il s’agira de vous dire, pourquoi nous pensons, qu’il vous faut acquérir, un robot pâtissier de cette enseigne.

Une robustesse à toute épreuve

La preuve chose qui attire chez un robot pâtissier KitchenAid, c’est bien sa robustesse. D’ailleurs, la résistance est le plus grand élément à prendre en compte, quand on parle de ce genre de machine ménagère. Bien évidemment, il faut également contrôler le côté de la fiabilité. Voici les critères les plus importants que doit détenir cette aide culinaire, afin de durer de très longues années, au service de son utilisateur. Autant vous dire, que le robot pâtissier KitchenAid coche pleinement cette case.

L’obsolescence sur les appareils électriques, n’est clairement pas une chose qui définit cette marque légendaire. Outre la robustesse dont fait l’ensemble de leur produit, le fabricant propose aussi une garantie de 5 ans, afin d’attirer la clientèle à la confiance. Que peut-on perdre à essayer ? Pour l’avoir testé, on peut déjà vous dire, que vous n’aurez nullement besoin de cette garantie, car l’appareil est très performant. La conception assez simple de l’appareil, est un gage de qualité, et qui prouve qu’il ne tombera pas en panne à l’improviste.

La simplicité dans la conception

Comme autre avantage notable, on parlera de la simplicité de la conception. En effet, un robot pâtissier KitchenAid ne s’encombre pas, avec un panneau de configuration difficile à configurer, ainsi que de multiples boutons pour diverses fonctionnalités. Tout ce qu’on retrouve, c’est sa manette de sélection, cette dernière servant à sélectionner la vitesse de rotation du fouet que l’on vient d’insérer sur l’axe du moteur. Puisqu’il n’y a pas un mécanisme d’électronique superflu, soyez rassuré que l’appareil ne vous fera pas défaut, d’un coup de tête. Etant exempt des systèmes de programmation, on n’y retrouve pas non plus, de la minuterie, et tous les autres gadgets qui peuvent gâcher l’ergonomie de la machine. En vous servant de cet appareil, il est évident que vous serez un bien meilleur pâtissier, et que vous allez acquérir de l’expérience.

Le robot pâtissier KitchenAid est présenté dans différents coloris

Oh que oui, libre à vous, de choisir la couleur d’habillage de votre futur robot pâtissier KitchenAid. Rose bonbon, jaune poussin, ou encore la menthe à l’eau… Vous avez l’embarras du choix, face à ses différents robots pâtissiers de couleurs. Dans tous les cas, nous vous conseillons de prioriser l’harmonisation des couleurs, afin que l’appareil s’intègre comme il faut, aux autres décors de votre cuisine.

Pour en savoir plus, allez sur ce site, qui explique comment choisir un robot pâtissier KitchenAid.

Continue Reading

Copyright © 2022