Connect with us

Bien Etre

Qu’est-ce que le Zona ?

Published

on

Les soins dentaires pendant la grossesse

Le zona est avant tout une infection virale causée par la réactivation du virus varicelle-zona se réactive après son stade dormant dans un nerf. Cette nouvelle réaction engendre en même temps de la varicelle et le zona elle-même. Par conséquent, elle peut se manifester par une éruption cutanée douloureuse constituée de grappes de vésicules remplies de liquide.  Ce sont souvent les personnes en manquent d’anticorps comme les personnes âgées, et celles infectés par le VIH. Si vous vous demandé, si c’est la même virus qui provoque la varicelle chez le enfant, et bien la réponse est « oui ». C’est parce que le virus persiste à l’état latent dans l’organisme, dans les structures nerveuses, pendant des décennies sans présenter de symptômes.  Il sera activé dans des conditions de faible immunité.  Il est donc transmissible.

Les origines de cette maladie

Comme on vient de dire, le zona est causé par la réactivation du virus de la varicelle et du zona, le même virus qui cause la varicelle. Les personnes concernées sont ainsi celles qui ont déjà la varicelle durant leur enfance. Par conséquent, vous ne pouvez pas le contracter si vous n’avez pas eu la varicelle. Par contre toute personne ayant eu la varicelle peut contracter le zona. Le principe est simple.  Une fois que les symptômes de la varicelle ont disparu chez l’enfant, le virus reste à jamais dans l’organisme, dans le système nerveux. Pendant des décennies, le virus restera dormant et inactif. À un moment donné, il se réactive et provoque un zona. Le virus actif va traverser le nerf jusqu’à la peau, jusqu’à la zone où il transmet les signaux nerveux sensibles, cette zone de la peau est appelée le dermatome. Le patient ressentira donc initialement une sensation de brûlure ou de picotement sur la peau. Plus tard, une fois que le virus aura atteint la peau, l’éruption vésiculaire caractéristique apparaîtra et aura une distribution spécifique : dans la bande de peau du dermatome sur une seule moitié du corps. Trouvez les détails en ligne sur ce lien.

Les risques de transmission

La victime pourra transmettre le virus varicelle-zona à une personne non immunisée, n’ayant jamais eu la varicelle ou n’ayant pas été vaccinée contre la varicelle. La transmission se fait par contact direct avec des lésions ouvertes sur la peau. Cette personne aura la varicelle et non le zona. Pour certaines personnes, la transmission du virus peut être dangereuse. Ainsi, jusqu’à ce que les ampoules forment une croûte, vous êtes contagieux et devez éviter tout contact avec les personnes non immunes et, en particulier, les patients à faible immunité, les femmes enceintes et les nouveau-nés. La transmission de l’infection se produit lorsque des cloques liquides commencent à se former, ce qui est très contagieux. Le risque peut être réduit de manière significative en couvrant ces ampoules et en évitant tout contact entre elles et les objets du quotidien.

Les signes et symptômes

La maladie commence par un syndrome douloureux pré-éruptif ; la douleur peut être légère ou même sévère. Elle s’accompagne de symptômes généraux : fièvre, céphalées, raideur musculaire accompagnée d’un état d’épuisement, suivis à 3-4 jours d’intervalle par l’apparition d’un exanthème polymorphe ou pseudo-polymorphe, constitué de vésicules situées sur une région ou une surface de la peau du dermatome. innervée par un seul nerf de la moelle épinière. Les zones où l’éruption peut se produire sont les suivantes : thoracique, abdominale, membres ou le long du parcours d’une branche du nerf trijumeau, zone ophtalmique. Parfois, chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les éléments d’éruption des varices peuvent être observés sur le reste du corps. Les lésions cutanées consistent en des cloques qui disparaissent généralement en 7 à 10 jours et la peau guérit complètement en 2 à 4 semaines. La douleur est décrite comme une sensation de brûlure intense. Chez certains patients, cela persiste pendant des mois, voire des années après la disparition de l’éruption.

 

 

Continue Reading

Bien Etre

Quelle méthode d’épilation choisir ?

Published

on

By

Quelle méthode d'épilation choisir ?

Choisir la bonne méthode d’épilation peut être aussi délicat que de trouver la tenue parfaite pour une occasion spéciale. Avec une multitude d’options disponibles, comment déterminer celle qui vous convient le mieux? Que vous cherchiez une solution rapide pour une journée à la plage ou une option plus durable pour diminuer la repousse des poils, comprendre les nuances de chaque méthode est crucial. Dans cet article, nous dévoilerons les secrets de l’épilation, des méthodes traditionnelles aux innovations modernes, pour vous aider à faire un choix éclairé. Que vous ayez la peau sensible ou que vous soyez à la recherche d’une solution économique, vous trouverez ici les conseils d’experts pour une peau lisse et soyeuse. Alors, préparez-vous à transformer votre routine de soins et à découvrir la méthode d’épilation qui révèlera le meilleur de votre peau.

Les méthodes d’épilation traditionnelles

L’épilation est un art ancien, avec des techniques traditionnelles qui ont fait leurs preuves. Commençons par l’épilation à la cire, une méthode appréciée pour sa capacité à éliminer les poils à la racine, assurant une peau lisse pour plusieurs semaines. Cependant, elle peut être douloureuse et nécessite une certaine longueur de poil pour être efficace. Ensuite, il y a le rasage, le choix rapide et sans tracas. Idéal pour les retouches de dernière minute, le rasage est toutefois éphémère et peut causer des irritations ou des poils incarnés si mal exécuté. Pour les zones nécessitant une précision extrême, l’épilation à la pince est inégalée. Bien que fastidieuse, elle est parfaite pour modeler les sourcils ou éliminer des poils isolés. Ces méthodes, bien que traditionnelles, restent des piliers dans le monde de l’épilation, offrant des solutions éprouvées pour une peau éclatante et lisse.

Les méthodes d’épilation modernes

Dans notre quête de la perfection en matière d’épilation, la technologie moderne nous offre des options avancées et sophistiquées. L’épilation au laser, reconnue pour ses résultats durables, cible le pigment du poil, le détruisant à la racine. Bien que plus coûteuse, cette méthode promet une réduction significative de la repousse des poils après plusieurs séances. Alternativement, l’épilation à la lumière pulsée (IPL) offre une approche similaire mais avec une intensité lumineuse moindre, la rendant idéale pour un usage domestique. Pour ceux qui préfèrent une solution douce et sans douleur, les crèmes dépilatoires dissolvent les poils à la surface, offrant une peau lisse en quelques minutes. Bien que ces méthodes modernes soient efficaces, il est crucial de consulter un professionnel pour évaluer leur adéquation avec votre type de peau et de poil, garantissant ainsi une expérience d’épilation à la fois sûre et optimale.

Facteurs à considérer avant de choisir une méthode

Avant de plonger dans le monde de l’épilation, il est essentiel de peser certains facteurs clés. Le type de peau et de poil influence grandement la réaction aux différentes méthodes d’épilation. Une peau sensible peut nécessiter une approche plus douce, tandis que des poils plus épais pourraient demander des techniques plus robustes. Le coût et la fréquence des sessions sont aussi à considérer, particulièrement pour des méthodes comme l’épilation au laser qui nécessitent un investissement initial plus conséquent mais offrent des résultats plus durables. Finalement, réfléchissez aux résultats souhaités : recherchez-vous une solution rapide pour des occasions spéciales ou une méthode plus permanente pour réduire la repousse à long terme?

Conclusion

En fin de compte, le choix de la méthode d’épilation dépend de vos besoins individuels, de votre type de peau et de vos préférences personnelles. Le site Épilateur Store explique que, que ce soit par des méthodes traditionnelles comme l’épilation à la cire ou des techniques modernes telles que l’épilation au laser, l’important est de prendre une décision éclairée. N’hésitez pas à consulter un spécialiste pour des recommandations personnalisées. Rappelez-vous, chaque méthode possède ses propres avantages, et la clé est de trouver celle qui vous apporte confort, efficacité et confiance en vous. Votre voyage vers une peau lisse et soyeuse commence par le choix éclairé de la méthode d’épilation qui vous convient le mieux.

Continue Reading

Bien Etre

Que faire pour prendre soin de ses mains ?

Published

on

By

Vous avez l’habitude de prendre soin de votre visage, de votre corps et de vos cheveux. Mais qu’en est-il pour vos mains ? En effet, vous pensez rarement à elles à moins qu’elles soient vraiment abîmées ou douloureuses. Or, elles font partie des zones du corps les plus exposées, surexploitées et malmenées au quotidien. Dans ce cas, elles méritent également toute votre attention. Vous bénéficiez ainsi d’une peau éclatante, souple et en bonne santé. Comment prendre soin de vos mains ?

Protéger ses mains à toutes les saisons

Le vent, le froid, les rayons UV du soleil, les produits ménagers sont parmi les facteurs qui fragilisent la peau. En plus, ils assèchent les mains. Tout ça favorise l’apparition des diverses imperfections comme les tiraillements, les rougeurs et l’irritation. En outre, la peau perd sa souplesse et son éclat. Face à un tel problème, vous devez utiliser des produits soignant comme vous trouvez sur https://www.novabaume.com/ pour les soulager. Vous découvrez aussi sur ce site des produits permettant de calmer les piqûres d’insectes et les démangeaisons.

Cependant, pour prévenir tous ces problèmes et entretenir vos mains, protégez-les. C’est le premier soin que vous devez effectuer au quotidien quelle que soit la saison. Pour le faire, ayez l’habitude de porter une paire de gants lorsque vous sortez dehors pendant la saison hivernale. Quand le soleil est au rendez-vous, appliquez une crème solaire sur vos mains comme sur le reste de votre corps. Enfilez également une paire de gants adéquate lorsque vous faites le ménage, le jardinage ou le bricolage pour protéger vos mains.

Laver ses mains avec douceur

Il est recommandé de laver les mains fréquemment, que ce soit en périodes épidémiques ou non. Le lavage fait partie des soins incontournables pour vos mains. Cependant, il ne faut pas utiliser n’importe quel savon. Evitez à tout prix les produits contenant des ingrédients synthétiques ou irrités. C’est aussi le cas pour les savons sulfatés. En effet, lorsque ces produits sont associés à l’eau calcaire du robinet, ils peuvent endommager le film hydrolipidique. De plus, ils irritent et dessèchent la peau. Quel produit utiliser alors pour laver vos mains ?

Pour prendre soin de vos mains, lavez-les avec un soin doux. Misez sur un savon surgras enrichi d’huiles et beurres végétaux. Pour le gel hydroalcoolique, si possible ne l’utilisez pas fréquemment. En effet, l’alcool qu’il contient irrite l’épiderme et assèche les mains. Si vous l’employez, privilégiez un produit avec des formules riches en agents adoucissants. Cela permet de limiter la destruction du film hydrolipidique.

Hydrater fréquemment ses mains

L’hydratation est incontournable pour le soin cutané y compris la peau de vos mains. Elle permet de protéger la peau des agressions extérieures et du vieillissement prématuré. Elle l’aide aussi à redevenir lisse, souple et douce. Elle doit être réalisée fréquemment quelle que soit la saison et peu importe le type de votre peau. Si possible après chaque lavage, hydratez vos mains.

La peau de la main a besoin d’une crème hydratante spécifique. En effet, elle est fragile et particulièrement fine avec un épiderme pauvre en glandes sébacées. Dans ce cas, appliquez-y une crème à la fois nourrissante, protectrice et riche en gras. Mais évitez les produits conventionnels synthétiques, car ils ne font qu’endommager vos mains et ne leur apportent rien.

Ainsi, ayez l’habitude de soigner vos mains pour qu’elles soient toujours douces, souples et éclatantes. Mais à part ces quelques conseils ci-haut, il est conseillé aussi d’exfolier vos mains. Faites alors un gommage une fois par semaine pour éliminer les cellules mortes et les diverses impuretés qui y sont accumulées. Comme ça, les produits de soin que vous y appliquez peuvent pénétrer à l’intérieur de la peau facilement.

Continue Reading

Bien Etre

Les caractéristiques à rechercher dans un matelas pour une nuit apaisante

Published

on

By

Le choix d’un matelas peut s’avérer décisif pour garantir une bonne nuit de sommeil, en particulier si vous souffrez de stress, de réveils fréquents ou de douleurs dorsales. Pour bien dormir et retrouver un état de bien-être optimal, il est crucial de sélectionner un matelas adapté à vos besoins. Voici quelques caractéristiques à prendre en compte lors de la recherche du matelas idéal.

La taille du matelas

Il est primordial de choisir un matelas de taille adéquate pour assurer votre confort nocturne. Un matelas Tediber ferme offre généralement suffisamment d’espace pour accueillir deux personnes sans se sentir à l’étroit. Toutefois, selon votre morphologie et vos habitudes de sommeil, vous pourriez avoir besoin d’une taille différente. N’hésitez pas à tester plusieurs dimensions avant de vous décider.

Le niveau de fermeté

Le niveau de fermeté d’un matelas est également un facteur déterminant pour passer des nuits paisibles. Un matelas trop mou pourrait ne pas offrir le maintien nécessaire pour éviter les douleurs dorsales, tandis qu’un matelas trop ferme pourrait provoquer des points de pression inconfortables. Il est donc essentiel de trouver le juste milieu entre ces deux extrêmes.

Fermeté idéale selon votre position de sommeil

  • Dormeur sur le dos : privilégiez un matelas de fermeté moyenne pour assurer un bon soutien du bas du dos et de la colonne vertébrale.
  • Dormeur sur le côté : optez pour un matelas légèrement plus moelleux pour épouser les courbes naturelles du corps et éviter les points de pression au niveau des épaules et des hanches.
  • Dormeur sur le ventre : choisissez un matelas plus ferme pour garantir un maintien optimal de la colonne vertébrale et prévenir les douleurs cervicales.

Fermeté idéale selon votre morphologie

  • Petite corpulence : un matelas souple à mi-ferme conviendra mieux aux personnes de petite taille et de poids léger.
  • Corpulence moyenne : les individus de taille et de poids moyens trouveront davantage leur confort dans un matelas de fermeté intermédiaire.
  • Grande corpulence : pour les personnes de grande taille ou de forte corpulence, un matelas ferme sera généralement plus adapté.

Le type de matelas

Il existe plusieurs types de matelas sur le marché, chacun présentant des avantages et des inconvénients en termes de confort, de maintien et de durabilité. Voici quelques-uns des principaux types de matelas disponibles :

 

  • Matelas en mousse : les matelas en mousse sont souvent appréciés pour leur capacité à épouser les contours du corps, offrant ainsi un soutien ergonomique et une réduction des points de pression. De plus, ils sont conçus pour être hypoallergéniques et résistants aux acariens.
  • Matelas à ressorts : les matelas à ressorts assurent un bon maintien et une ventilation optimale, limitant ainsi la sensation de chaleur durant la nuit. Cependant, leur fermeté peut être jugée excessive par certaines personnes.
  • Matelas hybrides : combinant les avantages des matelas en mousse et à ressorts, les matelas hybrides offrent un confort et un soutien adaptés à différents profils de dormeurs. Ils s’adaptent également bien aux mouvements, ce qui permet de limiter les réveils nocturnes dus aux changements de position.
  • Matelas en latex : naturellement hypoallergéniques et antibactériens, les matelas en latex bénéficient d’une grande élasticité et d’une bonne indépendance de couchage. Leur durée de vie est généralement supérieure à celle des autres types de matelas, mais leur prix peut être plus élevé.

La certification et la qualité des matériaux

Lorsque vous choisissez un matelas, il est essentiel de vérifier la qualité des matériaux utilisés afin de garantir votre confort et la durabilité du produit. Privilégiez les matelas certifiés OEKO-TEX, qui garantissent l’absence de substances nocives pour la santé et l’environnement.

De plus, certains matelas sont fabriqués à partir de matériaux écologiques ou issus du commerce équitable, ce qui peut être un critère déterminant pour les personnes soucieuses de leur impact environnemental.

Le prix et la garantie

Enfin, il est important de prendre en compte le budget que vous êtes prêt à consacrer à votre matelas. Les prix varient considérablement en fonction du type et de la qualité des matériaux utilisés, mais il est souvent recommandé d’investir dans un matelas de bonne qualité pour bénéficier d’un confort optimal sur le long terme.

N’oubliez pas également de vous renseigner sur la garantie offerte par le fabricant, qui peut aller jusqu’à 10 ans pour certains modèles.

En conclusion, choisir le bon matelas est essentiel pour une nuit apaisante et réparatrice. En gardant à l’esprit les caractéristiques clés, vous pouvez créer votre oasis de sommeil idéale et savourer des nuits de sommeil profond et réparateur, vous réveillant chaque matin revitalisé et prêt à affronter la journée avec énergie.

Continue Reading

Copyright © 2022